Profession

Rennes

50 entreprises s’engagent pour le travail en continu

Séverine Wilson | 9 janvier 2013 |

50 entreprises engagées (c) Fep.
Pour promouvoir le travail en continu à Rennes, une cinquantaine d’entreprises ont signé le 12 décembre la charte de développement des prestations en journée dans la propreté.

Une cinquantaine d’entreprises de propreté, de donneurs d’ordres publics et privés de la région rennaise, ont signé la charte pour le développement des prestations en journée, lors d’un événement organisé le 12 décembre par la FEP Ouest, la Ville de Rennes, Rennes Métropole et la Maison de l’emploi (MEIF). Ce fut aussi l’occasion de présenter en détail le travail en journée/en continu. Une centaine de participants étaient présents. Daniel Delaveau, maire de Rennes, est intervenu, ainsi que Bruno Coeurdray, président de la FEP Ouest. Une table ronde a permis d’évoquer les avantages et les modalités de mise en œuvre. Un donneur d’ordre privé a expliqué la mise en place des prestations en journée dans sa structure ainsi que les bénéfices tirés de cette nouvelle organisation, comme une meilleure transparence et qualité des prestations, une amélioration de la sécurité (plus de travailleur isolé, sécurité du bâtiment)… Une entreprise de propreté a abordé les avantages de cette organisation, en faisant également intervenir un salarié. L’agent de propreté voit également ses conditions de travail et de vie sociale s’améliorer. Rennes Métropole, de son côté, a affirmé que les arrêts de travail avaient diminué après deux ans d’expérimentation. Lors d’échanges avec l’assistance, plusieurs éléments ont aussi été mis en avant : la nécessité pour l’entreprise de propreté de réorganiser sa façon de travailler et de mieux communiquer avec son client et l’agent de propreté présent sur le site.

 

Professionnaliser encore la propreté

« Dans le cadre des marchés publics, les appels d’offres intègrent davantage cette notion de lutte contre la précarité au travail, affirme Anthony Monnier, gérant de l’entreprise Accroche net. Les entreprises de propreté vont devoir s’adapter à des demandes plus fréquentes d’horaires en journée. » Le dirigeant estime que le travail en continu permet de valoriser les métiers de la propreté et de les professionnaliser davantage, au même titre que la création des CQP Propreté et le programme Développement durable de la FEP.

 

Pour clôturer la réunion, Michel Plassart, initiateur du projet travail en journée dans la région nantaise (lire aussi l’info du 19 octobre 2012), a présenté la charte. Après Nantes et Rennes, d’autres villes s’intéressent de près à cette démarche, comme Brest et Caen.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • INNOVATIONS INTERCLEAN

    JUSQU’OÙ IRONT LES ROBOTS ?

    Des robots, encore des robots, toujours… les autolaveuses autonomes ont fait leur show lors du dernier salon Interclean à Amsterdam. Les dernières nées vont même jusqu’à se recharger, se vidanger et remplir leurs réservoirs seules. Si ...

    25 juin 2018

  • DAVID LUCULLO, GROUPE ROCHER « LA DÉMARCHE RSE EST DÉTERMINANTE »

    Pour les prestations de propreté, le Groupe Rocher place au premier plan ses exigences environnementales et sociales comme l’affirme David Lucullo, Directeur achats indirects, réseaux commerciaux et investissements.

    8 juin 2018

  • JEAN-DAMIEN GAULT « POUR CENTRALISER LE PILOTAGE »

    Jean-Damien Gault, responsable Unité de services, Direction immobilier et moyens généraux Maïf, explique comment le réseau gère l’entretien de ses agences.

    8 juin 2018

Dossiers de la rédaction
  • CHIMIE
    4 septembre 2017
    - Table ronde : Quand la chimie se fait plus douce - Innovations : L'enjeu du bon dosage - Solutions alternatives : Produire les détergents sur place
  • Marché
    1 juin 2017
    Les acteurs du luxe n’hésitent plus à confier l’entretien de leurs locaux à des prestataires extérieurs. Face à des exigences extrêmes, les entreprises de propreté développent process innovants et politiques RH pointues.
  • Technologies
    1 février 2017
    Si certains freins technologiques et économiques subsistent, la robotisation des machines de propreté progresse. Les applications professionnelles n’en sont encore qu’à leur début mais pour les entreprises la question est d’ores et déjà posée : comment ...
  • PUBLI-COMMUNIQUE
    23 janvier 2017
    Innovations, rencontres et solutions seront les maîtres mots de cette quinzième édition d’Europropre Multiservices Expo 2017. Toute la profession se retrouve les 28, 29 et 30 mars à Paris Porte de Versailles dans le Pavillon 3. Une offre encore plus importante et ...
  • 1 octobre 2016
    Industrie : quelles sont les cartes à jouer ? Agroalimentaire : L’externalisation gagne du terrain

Sélections thématiques